STEATOSE METABOLIQUE (NAFLD, NASH) : MANIFESTATIONS EXTRA-HEPATIQUES

Pour voir le topo: clic sur le lien

STEATOSE HEPATIQUE NON ALCOOLIQUE (NAFLD), STEATOHEPATITE NON ALCOOLIQUE (NASH) ET CONSOMMATION MODEREE D’ALCOOL : POUR OU CONTRE ?

STEATOSE HEPATIQUE NON ALCOOLIQUE (NAFLD), STEATOHEPATITE NON ALCOOLIQUE (NASH) : POUR OU CONTRE ?
Pour voir le topo : clic sur le lien

STEATOHEPATITE NON ALCOOLIQUE (NASH) APRES LES DERNIERS CONSEILS DE L’AASLD PUBLIES EN 2018

STEATOHEPATITE NON ALCOOLIQUE (APRES LES DERNIERS CONSEILS DE L’AASLD PUBLIES EN 2018)
Pour voir le topo : clic sur le lien

FOIE GRAS NON ALCOOLIQUE : LE POINT EN 2017

FOIE GRAS NON ALCOOLIQUE : LE POINT EN 2017
Cliquer sur le lien

STEATOSE HEPATIQUE (FOIE GRAS) ET STEATOHEPATITE (NASH) : REGIME ET ACTIVITE PHYSIQUE

STEATOSE HEPATIQUE (FOIE GRAS) ET STEATOHEPATITE (NASH) : REGIME ET ACTIVITE PHYSIQUE Pour voir le topo, cliquer sur le lien

Gamma-glutamyltransferase (Gamma-GT, GGT)

Pour voir le topo cliquez sur ce lien

STEATOSE ET STEAT0-HEPATITE (NAFLD,NASH)

Pour lire cet article cliquez ici

Le foie gras (NAFLD, NASH) expose au cancer en l’absence de cirrhose

La survenue d’un carcinome hépato-cellulaire (CHC) compliquant une stéato-hépatite non alcoolique n’ayant pas atteint le stade de cirrhose est une notion connue.
Un travail récent (1) a apporté des précisions sur ce problème. L’étude multicentrique italienne (1) porte sur 756 patients atteints soit d’une NAFLD (145), soit d’une hépatite C (611). En cas de NAFLD, les CHC sont plus volumineux, plus souvent infiltrants. Ils sont aussi plus souvent détectés en dehors d’une surveillance systématique. Surtout, fait important, une cirrhose n’est présente que dans environ 50% des cas.
Cela pose donc le problème de la détection précoce du CHC au cours de la NAFLD : que proposer ?

1) Piscaglia E, Svegliati-Baroni G, Barchetti A et al. Clinical patterns of hepatocellular carcinoma in nonalcoholic fatty liver disease: a multicenter prospective study. Hepatology 2016;63:827-38.